Pond de Millau icone introduction proposez votre article Envoyez un message Allez sur Twitter Allez sur Facebook Voir les flux RSS

Le Blog
Déguster l'Aveyron

Bienvenue sur le blog déguster l’Aveyron ! Apprenez tout sur la gastronomie aveyronnaise, ne passez pas à côté des spécialités incontournables, découvrez où aller pour goûter les meilleurs produits aveyronnais, cuisinez aveyronnais chez vous. Vous trouverez ici tout ce qu’il faut pour apprécier notre gastronomie.

Jacques CARLES, figure de l’Aveyron, inventeur du boudin de canard

Par RolandZemour | 25 septembre 2012 | Catégories Lieux et marchés | Pas de commentaires

Il nous en bouche un coin-coin !

Il a fait d’une ferme familiale un haut lieu touristique de l’Aveyron, accueillant particuliers ou cars entiers de touristes gastronomes, venus célébrer avec lui le terroir de la région. A Monteils, près de Najac, Jacques CARLES fait presque figure de “people rural” tant sa notoriété dépasse les frontières de ce bourg de 500 âmes. “Alors, vous êtes venus voir l’idiot du village qui garde les canards !” lance-t-il, goguenard. Idiot, CARLES ? Loin de là. Plutôt un redoutable homme d’affaires qui a su optimiser son outil sans renier ses origines paysannes. Au point d’être considéré comme un ambassadeur de la région. Pionnier du tourisme vert, il a lancé sa ferme en 1978. Depuis, il s’est transformé en véritable “terroir opérateur”.

 

Chaudrons chez Jacky Carles, Aveyron

Les chaudrons de Jacky

 

A peine débarqués, ses clients sont invités à visiter son élevage de canards. Ils découvrent le gavage, avant de se diriger vers les ateliers de transformation. Vient ensuite l’heure du “repas paysan”, cuisiné dans d’énormes chaudrons de cuivre, tandis que les sauces sont flambées au capucin (cône en fer). On peut alors choisir entre un authentique oulado (soupe du Rouergue) ou une salade de gésiers en entrée. Le canard se déguste farci ou confit, avant le fromage et les tartes servis sur d’interminables tablées. Si le canard reste la star des lieux, “Jacky” assure le show avec l’assurance d’un artiste de cabaret, débitant maximes de son cru et prêches pédagogiques.

 

Jacky Carles

Le capucin en pleine action !

 

Il en profite alors pour défendre le terroir, le respect des animaux… et de la nature, rappelant au passage le rôle essentiel de l’agriculture. Il y a un an, notre homme a créé le boudin de canard, au grand dam des organismes officiels pour qui “on ne doit pas utiliser le sang des volailles !”. L’immense Michel BRAS n’est pas de cet avis. Cette invention a déjà inspiré au chef installé à Laguiole une recette qu’il n’a pas hésité à mettre à sa carte. Et cette “caution” a permis la commercialisation du produit. “Canardothérapie, vinothérapie et rirothérapie”, telle est la recette de cet artiste-paysan.

 

FERME CARLES 

Monteils (12)

Tél. 05 65 29 62 39/ 05 65 29 64 26

 

www.fermecarles.fr

 

 

Merci à Roland ZEMOUR pour cet article que vous pouvez aussi retrouver dans Télérama de juillet 2012

 

Laisser un commentaire

CAPTCHA
Change the CAPTCHA codeSpeak the CAPTCHA code
 

Saisir le code

Articles  Récents  commentaires

28/02/2017
Gougères à la tomme des Raspes, figues et noisettes
31/01/2017
Des mets truffés à Camarès
10/01/2017
Top 5 des recettes de l'Aveyron en 2016
Le 09/03/2017 par Candie
Réalisée ce week-end avec 100g de sucre de moins et des amandes et noisettes en plus de noix.....un régal !
Le 06/03/2017 par MarionAveyron
C'est ce qui est formidable avec la pascade, on peut l'accommoder de différentes façons pour plaire à tout le monde ! Et chaque famille à sa propre tradition :)
Le 06/03/2017 par StelliAngel
Dans ma famille, la pascade est une recette ancestrale, que je tiens de ma mère, qui l'a apprise de sa mère, qui l'a certainement mangée enfant aussi... La recette que je connais contient du lait, ma mère avait inventé une variante très enrichie par rapport à la recette de base, qui convenait à toute la maisonnée... Elle ajoutait toujours un peu d'ail à la pâte, du persil, puis une fois cuite on la fourrait généreusement de sauce tomate au thon émietté, avec du fromage râpé. J'ai des souvenirs de repas les soirs de semaine, nous nous remplissions le ventre jusqu'à ne plus pouvoir rien avaler de plus... C'était finalement très simple comme repas, mais qu'est-ce que c'était copieux... Adolescente, j'avalais trois de ces pascades garnies (toujours de la même façon, c'était LA manière de ma mère de préparer ses pascades), et j'étais rassasiée pour la nuit! J'ai appris tard que traditionnellement ça ne se mangeait pas comme ça ;) Enfin les sœurs de ma mère en cuisinent aussi, ma tante, elle, se contente d'un peu de fromage dessus! Oui, dans ma famille on est très fromage...

Twitter

A lire et à voir absolument, ce superbe article de @PepitesDuVoyage sur les bastides de l'Aveyron… https://t.co/R4tz8IBady
- mardi mar 21 - 8:07

Un bout d'Aveyron en 20 secondes : le Larzac et Pays de Roquefort. #tous_en_Aveyron #AveyronVivreVrai https://t.co/m8FowfvESm
- lundi mar 20 - 4:30

RT @ThalieOBrun: Montrozier encore visible depuis les prés grâce aux arbres dénudés #aveyron #aveyronvivrevrai #tous_en_aveyron https://t.c…
- lundi mar 20 - 2:57