Pond de Millau icone introduction proposez votre article Envoyez un message Allez sur Twitter Allez sur Facebook Voir les flux RSS

Le Blog
Déguster l'Aveyron

Bienvenue sur le blog déguster l’Aveyron ! Apprenez tout sur la gastronomie aveyronnaise, ne passez pas à côté des spécialités incontournables, découvrez où aller pour goûter les meilleurs produits aveyronnais, cuisinez aveyronnais chez vous. Vous trouverez ici tout ce qu’il faut pour apprécier notre gastronomie.

J’ai découvert le petit-déjeuner à la fourchette à Laissac!

Par Laura Yannick | 7 juillet 2015 | Catégories Lieux et marchés | Pas de commentaires

Il est une tradition incontournable à Laissac, chaque mardi matin, et cela, hiver comme été : tout bon marchand qui se respecte ne déroge pas au sacro-saint « Déjeuner à la fourchette ».

 

Petit déjeuner à la fourchette © A. Méravilles/OT-Laissagais

 

Pour cela, dès potron-minet, après avoir déchargé les animaux et rangé leurs camions, les marchands rejoignent l’un des 3 cafés/restaurants autour du foirail : Chez Rosy, La Bascule et La Patche proposent ce petit-déjeuner atypique.

 

Depuis le temps que j’en entends parler, j’ai décidé de le tester à mon tour. La salle est remplie de marchands ayant l’habitude de se retrouver. Généralement issus de familles exerçant dans l’agriculture, cette tradition leur a été transmise par leurs parents et est rentrée dans les mœurs locales. L’emplacement pour le déjeuner est un point très important. En effet, quelques professionnels ont pour habitude de prendre place à tel ou tel endroit du café/restaurant.

Les marchands autour de moi sont soit des Laissagais, des Aveyronnais ou bien viennent des départements limitrophes.

 

Petit déjeuner à la fourchette : les tripous © A. Méravilles/OT-Laissagais

Les tripous du petit-déjeuner à la fourchette de Laissac

 

Avant d’aborder leur journée de travail, ceux-ci s’octroient un répit culinaire entre 7 heures et 8 heures pendant lequel, après avoir apprécié un plateau de charcuterie, ils peuvent déguster au choix des tripous, de la tête de veau, une côte d’agneau ou bien du faux-filet. Ce déjeuner est l’occasion de parler entre eux du prix des animaux, mais aussi d’échanger sur leurs dernières ventes ou acquisitions. Juste à côté de moi, un groupe de marchands tarnais a pour habitude de régler à tour de rôle, la totalité des déjeuners. Un véritable rituel.

 

Petit déjeuner à la fourchette : la charcuterie  © A. Méravilles/OT-Laissagais

L’assiette de charcuterie

 

Il est 8 heures, c’est déjà l’heure de partir pour l’ouverture du premier marché. Une fois les transactions terminées aux alentours de 11 heures, certains marchands reviennent prendre un café et analysent les ventes et les achats de la matinée.

Cette tradition atypique, suscite beaucoup de curiosité notamment en période estivale. Les vacanciers, après la visite guidée du marché aux bestiaux, se prêtent volontiers au jeu, dégustent le même solide repas que le marchand et en redemandent!

 

 

Si vous aussi vous voulez partager un petit-déjeuner à la fourchette, contactez l’office de tourisme du Laissagais : www.laissac-tourisme.com

Laisser un commentaire

CAPTCHA
Change the CAPTCHA codeSpeak the CAPTCHA code
 

Saisir le code

Articles  Récents  commentaires

28/02/2017
Gougères à la tomme des Raspes, figues et noisettes
31/01/2017
Des mets truffés à Camarès
10/01/2017
Top 5 des recettes de l'Aveyron en 2016
Le 09/03/2017 par Candie
Réalisée ce week-end avec 100g de sucre de moins et des amandes et noisettes en plus de noix.....un régal !
Le 06/03/2017 par MarionAveyron
C'est ce qui est formidable avec la pascade, on peut l'accommoder de différentes façons pour plaire à tout le monde ! Et chaque famille à sa propre tradition :)
Le 06/03/2017 par StelliAngel
Dans ma famille, la pascade est une recette ancestrale, que je tiens de ma mère, qui l'a apprise de sa mère, qui l'a certainement mangée enfant aussi... La recette que je connais contient du lait, ma mère avait inventé une variante très enrichie par rapport à la recette de base, qui convenait à toute la maisonnée... Elle ajoutait toujours un peu d'ail à la pâte, du persil, puis une fois cuite on la fourrait généreusement de sauce tomate au thon émietté, avec du fromage râpé. J'ai des souvenirs de repas les soirs de semaine, nous nous remplissions le ventre jusqu'à ne plus pouvoir rien avaler de plus... C'était finalement très simple comme repas, mais qu'est-ce que c'était copieux... Adolescente, j'avalais trois de ces pascades garnies (toujours de la même façon, c'était LA manière de ma mère de préparer ses pascades), et j'étais rassasiée pour la nuit! J'ai appris tard que traditionnellement ça ne se mangeait pas comme ça ;) Enfin les sœurs de ma mère en cuisinent aussi, ma tante, elle, se contente d'un peu de fromage dessus! Oui, dans ma famille on est très fromage...

Twitter

A lire et à voir absolument, ce superbe article de @PepitesDuVoyage sur les bastides de l'Aveyron… https://t.co/R4tz8IBady
- mardi mar 21 - 8:07

Un bout d'Aveyron en 20 secondes : le Larzac et Pays de Roquefort. #tous_en_Aveyron #AveyronVivreVrai https://t.co/m8FowfvESm
- lundi mar 20 - 4:30

RT @ThalieOBrun: Montrozier encore visible depuis les prés grâce aux arbres dénudés #aveyron #aveyronvivrevrai #tous_en_aveyron https://t.c…
- lundi mar 20 - 2:57