Pond de Millau icone introduction proposez votre article Envoyez un message Allez sur Twitter Allez sur Facebook Voir les flux RSS

Le Blog
Déguster l'Aveyron

Bienvenue sur le blog déguster l’Aveyron ! Apprenez tout sur la gastronomie aveyronnaise, ne passez pas à côté des spécialités incontournables, découvrez où aller pour goûter les meilleurs produits aveyronnais, cuisinez aveyronnais chez vous. Vous trouverez ici tout ce qu’il faut pour apprécier notre gastronomie.

La fabrication et l’affinage du Roquefort

Par MarionAveyron | 19 avril 2016 | Catégories Les produits, Lieux et marchés | Pas de commentaires

Nous entendons souvent parler de la légende de la création du Roquefort. Mais qu’en est-il de sa fabrication aujourd’hui ? La petite entreprise familiale Gabriel Coulet nous dévoile les secrets de sa fabrication et de son affinage, tout un art !

 

Roquefort Gabriel Coulet, Aveyron

 

La fabrication

 

« Tout d’abord, on réceptionne les laits de brebis provenant de 110 producteurs, en ce qui nous concerne. Ces laits sont soumis à des contrôles bactériologiques et chimiques quotidiennement. Le lait est ensuite chauffé de 28° à 32° dans des cuves de fabrication et on ajoute l’emprésurage et les ferments lactiques.

 

Brebis et lavogne © P. Carrière

 

Vient ensuite l’ensemencement avec le Pénicillium, le fameux « bleu » du Roquefort, avant le caillage. On procède alors à tout un travail en cuve avec découpage, brassage et le premier égouttage. Puis, c’est la mise en moules, un travail que nous faisons à la main.

 

Roquefort Gabriel Coulet © P. Carriere

 

Les roqueforts sont égouttés à une température ambiante à 18° et les pains de Roquefort sont retournés 5 fois par jour. Une fois bien égouttés, les fromages sont salés et stockés pendant 4 jours à une température froide de 10°. Juste avant le départ pour les caves d’affinage à Roquefort, on procède au piquage.

 

L’affinage

 

L’affinage est tout aussi important que la fabrication : en effet, les pains sont stockés dans le village de Roquefort dans des caves à l’aération naturelle (grâce aux fameuses fleurines) à une température ambiante de 11° en moyenne. Ils y resteront au minimum 14 jours. Une fois affinés, les fromages sont emballés dans des feuilles d’étain (c’est le plombage) pour qu’ils arrivent à maturation dans des conditions idéales.

 

Cave Gabriel Coulet, Aveyron

 

Après une période de 90 jours minimum, les fromages sont triés et minutieusement sélectionnés un par un à la main pour acquérir la signature Gabriel Coulet. Ils bénéficient également de l’Appellation d’Origine Contrôlée « Roquefort ». »

 

C’est alors que nous pouvons enfin déguster le Roquefort, pour le plus grand plaisir de nos papilles! D’autant que le Roquefort Gabriel Coulet est très prisé des grands Chefs étoilés et également au Palais de L’Elysée !

 

ROQUEFORT GABRIEL COULET


5 – 7 Avenue de Lauras

12 250 Roquefort-sur-Soulzon
05 65 59 24 27

www.gabriel-coulet.fr

 

 

 

Laisser un commentaire

CAPTCHA
Change the CAPTCHA codeSpeak the CAPTCHA code
 

Saisir le code

Twitter

RT @Aureliusprimus1: @Tous_en_Aveyron Un viaduc si sublime à contempler... et si émouvant à traverser https://t.co/JzU1i8125q
- vendredi août 18 - 1:51

Un moyen sympa de découvrir l'Aveyron : le vélo électrique 🚴🚴‍♀️🚴🚴‍♀️ https://t.co/zlU9SjSQ0I
- vendredi août 18 - 1:44

@Esberardjluc @Airparif @chloetrividic La pollution ? Qu'est ce que c'est ? 😉
- vendredi août 18 - 1:19